Brigitte Macron : la Cour des Comptes dévoile le montant colossal qu’elle coûte à la France !

Si les dépenses de l’État liées au train de vie présidentiel ont longtemps été passées sous silence, voire glorifiées, l’heure n’est plus aujourd’hui à l’étalage de richesse de la part des dirigeants français.

Emmanuel et Brigitte Macron
Source : Gala

Avertis par le traitement médiatique considérable réservé aux locataires les plus dispendieux de l’Élysée et par les scandales créés par des comportements perçus à tort ou à raison comme des abus (on se souviendra de Nicolas Sarkozy augmentant ses propres appointements au début de son mandat), et sa femme Brigitte ont aujourd’hui à cœur de montrer aux Français leur exemplarité.

soigne son image auprès des électeurs

Ainsi, l’épouse du Président de la République s’honore de ne pas constituer un poids pour la nation. Au cours d’une interview accordée à Info, Brigitte Macron avait déclaré :« Quand vous êtes chef de l’Etat, vous êtes élu. Quand vous êtes conjoint du chef de l’État, vous êtes là, mais les gens ne vous ont pas voulu. Il ne faut pas vous imposer à eux. La seule manière pour moi de ne pas être importune, c’est d’aider. » Il semblerait aujourd’hui que la première dame prenne ses propres paroles au pied de la lettre.

Les raisons d’une réussite : sobriété et efficacité

La Cour des Comptes, qui entre autres dresse chaque année le bilan financier de l’Élysée, approuve la gestion du budget observée en 2019 par le couple présidentiel. Si, au cours de l’année 2018, les dépenses auront été légèrement supérieures au montant initialement prévu, dépassant de plus de cinq millions d’euros la quantité allouée, l’année 2019 voit cette tendance s’inverser. L’excédent ayant été prélevé dans la réserve, celle-ci voit cette année l’occasion de renflouer ses caisses, puisque l’activité présidentielle lui permet de réaliser une faible économie.

Cette baisse des dépenses a plusieurs causes. Tout d’abord, la moindre activité du Président de la République à l’étranger, où il s’est rendu seulement 32 fois en 2019, contre 46 en 2018. Ses déplacements totaux, incluant ceux à l’intérieur du territoire, ont également diminué, passant de 135 à 108 au cours de cette même période. Ceci possiblement en raison de la crise des , qui a contraint le chef de l’État à exercer ses fonctions sur place.

Deuxièmement, l’évolution de la masse salariale a pu être contenue à l’intérieur de l’Élysée. Une baisse des effectifs de 2,5% aura permis de n’augmenter les dépenses totales liées aux salaires des employés que de 0,9% au total. Parmi elles, l’essentiel des dépenses de Brigitte Macron, qui s’élèvent à « 282 476 euros ». La Cour des Comptes confirme que cette somme est comparable à celle des années précédentes. Pour mémoire, l’épouse du Président français a dépensé en 2018 la somme de 278 750 euros.

Enfin, la réorganisation des services, entamée par Emmanuel Macron en 2017 et approuvée par son épouse Brigitte Macron, semble aujourd’hui donner de clairs bénéfices. «De premiers résultats sont déjà perceptibles, comme l’illustrent la réduction de 20% des heures supplémentaires et la mise en place d’un agenda numérique partagé des événements présidentiels qui permet d’anticiper leur préparation» , remarque la Cour des Comptes. Si la tendance se poursuit, nul doute que de nettes économies sont à prévoir.

De son côté, Brigitte Macron, qui a reçu 21 000 courriers cette année contre 19 500 l’année précédente, montre qu’efficacité n’est pas forcément synonyme de dépenses excessives. L’Élysée le reconnait : « Sous l’impulsion d’Emmanuel Macron, la présidence de la République s’est réorganisée. Des progrès concrets et des économies ont été réalisés. C’est la Cour des comptes qui le constate »


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.