Dr Gonzalez : un suicide dramatique à cause du Covid-19 !

Le Docteur Bernard Gonzalez, médecin du Stade de Reims (Ligue 1) depuis 23 ans, a mis fin à ses jours ce dimanche 5 avril. Dans une lettre laissée derrière lui pour expliquer son geste, le docteur effectue un lien entre son geste et sa contamination au Covid-19.

Il avait 60 ans et été confiné chez lui avec son épouse, également atteinte du coronavirus. Médecin au club de de Reims depuis 23 ans, le praticien s’est suicidé ce dimanche 05 avril, rapporte Le Parisien. D’après nos confrères, aucun membre du Stade de Reims ne savait que le Dr et son épouse étaient atteints du nouveau coronavirus.

Une source médicale a rapporté à l’AFP l’existence d’une lettre dans laquelle le praticien rapporte avoir été testé positif au Covid-19. Cette même source assure que le Dr Gonzalez semblait « en pleine forme il y a deux jours ».

Le Stade de Reims « effondré » par la nouvelle du suicide du Docteur Bernard Gonzalez

Le club rémois, qui était cinquième de Ligue 1 avant que le championnat ne soit suspendu à cause de la pandémie du coronavirus, a publié ce dimanche soir un communiqué pour faire part de sa tristesse.

« C’était un homme de sciences et de lettres, d’une intarissable curiosité. C’était un homme de papier, d’encre, qui vous écrivait d’une écriture raturée mais au verbe soigné. C’était une âme d’artiste, un batteur rock qui tapotait le rythme en vous prenant la tension au poignet. C’était une démarche, le coup penché, un pas toujours pressé. C’était une voiture, une vieille Saab dont les bruits d’échappement raisonnaient. C’était une mallette en cuir brun, dans laquelle il naviguait malgré pléthore d’ordonnances froissées. C’était un amoureux du Stade de Reims, de son histoire et de son passé singulier. C’était un amateur du beau geste, de Michel Platini et de ses coups-francs millimétrés. C’était notre médecin, notre doc, notre « Narbé » et il restera Stadiste à jamais. »

https://www..com/p/B-nKbMMid2E/?utm_source=ig_web_copy_link

Le Dr Gonzalez, un médecin d’une grande humanité

« Les mots me manquent, je suis abasourdi, prostré devant cette nouvelle », a réagi pour sa part Jean-Pierre Caillot, président du club. « Cette pandémie touche le Stade de Reims en plein cœur, c’est une personnalité de Reims et un grand professionnel du sport qui nous a quittés (…) C’est mon médecin personnel, et aujourd’hui toutes mes pensées, celles du club dont il restera une figure forte, vont vers son épouse et ses parents. Aujourd’hui c’est un drame qui nous frappe », a-t-il ajouté dans ce même communiqué.

Toujours sur Twitter, le maire (LR) de Reims, Arnaud Robinet, a tenu à rendre hommage au Docteur Bernard Gonzalez, qui avait ouvert un important centre médical dans sa ville. « Avec la disparition de Bernard Gonzalez, nous perdons un ami. Médecin, homme d’une grande humanité, il va énormément nous manquer », a fait savoir l’édile.

Une tristesse partagée par beaucoup, dont plusieurs anciens joueurs du Stade de Reims, comme l’attaquant Rémi Oudin qui joue depuis à Bordeaux., mais également le défenseur Chris Mavinga ou encore Brahim Thiam. Tous se disent choqués et attristés et décrivent un praticien d’une grande gentillesse qui va beaucoup leur manquer.

Le coronavirus ne fait pas de différences, il peut toucher tout le monde, d’où l’intérêt de respecter le plus possible le confinement. Si certains sont très attelés à cette tâche, d’autres ont tendance à se relâcher. Le Dr Gonzalez a donc laissé le stade de Reims orphelin.

 


Lucie Bréant

Lucie Bréant

Ancienne parisienne exhilée au Pays Basque, je suis fascinée par l'univers du cinéma et des séries TV. Pigiste pour plusieurs magazines et de nature curieuse, je partage mon analyse sur tous les sujets.