Faustine Bollaert pousse un coup de gueule après que son coiffeur l’empêche d’accompagner son fils de 5 ans !

En amenant son fils Peter chez le coiffeur, Faustine Bollaert a vécu une mésaventure qui l’a particulièrement marquée. L’animatrice a décidé de s’exprimer sur les réseaux pour manifester son mécontentement.

Faustine Bollaert, confrontée à une situation ubuesque chez le coiffeur

L’animatrice Faustine Bollaert est visiblement mécontente, après ce qu’elle aurait vécu chez le coiffeur. La recrudescence des cas de contamination au a eu des impacts sur le quotidien de nombreuses personnes. Et l’animatrice de l’émission « ça commence aujourd’hui » n’a pas échappé à cette tendance au regard de ce qui s’est passé dernièrement. Faustine Bollaert a amené son fils de 5 ans, Peter, chez le coiffeur. Elle a été refoulée à l’entrée en guise de précaution par rapport à la propagation du Covid-19.

Cette situation est apparue à la suite d’une sensible recrudescence de la contamination au Coronavirus. En effet, plusieurs footballeurs du PSG ont été testés positifs au Covid-19 récemment, entre autres , Di Maria et Kylian Mbappé. De même, la suspension du tournage du film «  » a été décidée parce que l’acteur principal a été contaminé par le virus.

Cette situation incite de nombreux commerçants à adopter la prudence dans leur relation avec la clientèle. Ils appliquent des mesures de précaution assez strictes pour limiter autant que possible les contacts physiques. Le salon de coiffure dans lequel s’était rendu l’animatrice s’inscrit sur cette logique.

Faustine Bollaert, appréciée par le public pour ses traits d’humour, s’est montrée sous un autre visage mardi 08 septembre. Elle s’est exprimée sur les réseaux sociaux pour clamer son mécontentement après une mésaventure chez le coiffeur. Elle a donc décidé de pousser un coup de gueule « Et donc maintenant, un d’à peine 5 ans n’a pas le droit d’être accompagné chez le coiffeur pour cause de Covid. Du coup, je pense que je vais lui donner ma CB et le mettre dans un taxi« . Au vu de ses déclarations, l’animatrice s’oppose clairement à certaines règles et mesures de précaution adoptées au niveau national pour faire face à la pandémie.

Les internautes soutiennent l’animatrice après son coup de gueule

Faisant suite à cet agacement, Faustine Bollaert a donc partagé son mécontentement sur Twitter pour exprimer ses ressentis. Elle a écrit en hashtag de son tweet « petit énervement du jour » en référence à l’ambiance qui prédominait. L’animatrice de 41 ans n’a pas apprécié d’avoir été contrainte de laisser son fils seul lors de son passage chez le coiffeur.

Elle a donc adressé son coup de gueule pour être vu et entendu par le plus grand nombre. D’ailleurs, son compte Twitter compte plus de 196 000 abonnés qui l’ont largement soutenu après ses déclarations. Certains de ses abonnés ont cependant voulu comprendre davantage ce que l’animatrice, aurait vécu dans ce salon de coiffure. Il y en a qui lui ont demandé si son refoulement n’était pas lié à la superficie de l’établissement. L’incapacité du salon de coiffure à accueillir plusieurs personnes simultanément a également été évoquée. Les internautes lui ont également suggéré de procéder autrement avec un peu d’humour « Vous pouvez aussi lui couper les cheveux. Ce que beaucoup de gens font ou refont« .

Quoi qu’il en soit, Faustine Bollaert considère que son agacement est légitime par rapport à ce qui se passe actuellement. Elle pointe du doigt le caractère infondé de certaines mesures appliquées dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Au vu de sa réaction, l’animatrice devra probablement changer de salon de coiffure la prochaine fois. La belle brune connaît désormais les règles appliquées au sein de l’établissement où elle a l’habitude de conduire son fils.

Malgré tout cela, Faustine Bollaert a tenu à réaffirmer son engagement par rapport aux respects des gestes barrières pour limiter la propagation du Covid-19. Elle les respecte avec rigueur dans le cadre de son travail. Son coup de gueule sur Twitter est davantage lié au sentiment d’une mère qui ne souhaite pas s’éloigner de son enfant.


Andrea Faure

Andrea Faure

Rédactrice web depuis 10, je vis pleinement ma passion en travaillant pour plusieurs médias. Je suis également une grande passionnée de voyages, je n'hésite donc pas à partir à l'aventure dans des pays lointains dès que j'en ai l'occasion !