Hugo Clément : grosse polémique sur sa participation à l’émission Fort Boyard ! Il s’explique !

Les internautes ne manquent jamais une occasion d’épingler les personnalités qu’ils jugent problématiques sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, c’est le journaliste Hugo Clément qui l’apprend à ses dépens.

Hugo Clément
Source : Non Stop People

Très investi dans la cause animale, le jeune homme milite activement pour que les droits des animaux évoluent dans notre société. Fer de lance du référendum pour les animaux, lancé il y a quelques semaines, ne manque jamais une occasion de se battre pour améliorer la condition animale dans notre pays. Cependant, selon les internautes, il vient de faire une erreur qui décrédibilise son image.

Hugo Clément participe à Fort Boyard avec sa compagne

En couple avec la belle Alexandra Rosenfeld, le journaliste Hugo Clément s’est embarqué dans l’aventure . Désireux de rassembler des fonds pour l’association « Les matelots de la vie », ce dernier s’était fixé comme objectif de remporter la plus grosse somme possible.

Connue pour ses épreuves avec des animaux, l’émission phare de France 2 durant l’été est une bonne occasion pour les célébrités de joindre l’utile à l’agréable.

Sur son compte Instagram, Hugo Clément avait toutefois bien pris le temps d’expliquer qu’il avait posé ses conditions pour sa participation, à savoir ne pas prendre part aux épreuves qui impliquent des animaux.

View this post on Instagram

Ce soir, je serai dans Fort Boyard avec @alexandrarosenfeld, @flopeyre @arianemassenet et @geremycredeville ! Nous allons tenter de remporter la plus grosse somme possible pour aider la formidable association « Les matelots de la vie », qui emmène des enfants guéris de graves maladies faire de la voile. Les enfants encore hospitalisés, eux, participent aux aventures de leurs copains à distance, en attendant de pouvoir prendre la mer. Pour découvrir leur boulot et les aider si vous le souhaitez, rendez-vous sur : www.matelots-vie.com Comme lors de ma première participation il y a deux ans, j’ai refusé de prendre part aux épreuves impliquant des animaux. Vous connaissez mes convictions à ce sujet : je suis farouchement opposé à la captivité d’animaux sauvages dans un but de divertissement, comme c’est le cas sur le Fort. Des tigres n’ont rien à faire derrière des barreaux au milieu de l’océan et les reptiles ou les insectes ne sont pas des objets avec lesquels j’ai envie de jouer. A l’occasion de ma participation, j’ai pu mettre ce problème en lumière dans la presse et le débat a été ouvert. Vous le savez, avec le @referendum_animaux, nous proposons d'interdire les spectacles avec animaux sauvages. Dans leur forme actuelle, certaines épreuves de Fort Boyard seraient concernées. Sans attendre le référendum, je milite activement pour obtenir un Fort Boyard sans animaux le plus rapidement possible. J’ai fait part de ce souhait à la production. Nous n’avons pas besoin d’animaux pour faire une super émission de télévision. Sinon, vous pensez qu’Alex, qui a une peur bleue du vide, acceptera de sauter ? 😬😨 Réponse à 21h sur @france2 😁

A post shared by Hugo Clément (@hugoclementk) on

Comme il le soulignait lui-même, ses convictions à ce sujet l’empêchaient de jouer avec la captivité d’animaux sauvages, qui n’ont selon lui rien à faire dans une émission de divertissement. Fidèle à lui-même, le jeune homme avait déjà pris cette décision lors de sa participation il y a 2 ans.

« Comme lors de ma première participation il y a deux ans, j’ai refusé de prendre part aux épreuves impliquant des animaux. Vous connaissez mes convictions à ce sujet : je suis farouchement opposé à la captivité d’animaux sauvages dans un but de divertissement, comme c’est le cas sur le Fort. »

Bien qu’il soit conscient que des tigres n’ont rien à faire dans des cages au milieu de l’océan, à l’image des reptiles et des insectes, il justifiait sa participation en expliquant vouloir sensibiliser la production de l’émission à un Fort Boyard sans animaux.

La non-participation des animaux à l’industrie du spectacle fait d’ailleurs partie des mesures phares du référendum pour les animaux, ce qui concerne directement l’émission de Fort Boyard.

Dans son message Instagram, Hugo Clément expliquait avoir fait part de son souhait à la production du programme de France 2, affirmant qu’il n’y a pas besoin d’animaux pour faire une très bonne émission de divertissement.

Si la majorité de ses abonnés se sont placés de son côté, la diffusion de l’émission, ce samedi 1er juillet, est loin d’avoir fait l’unanimité sur les réseaux sociaux, et notamment sur Twitter.

Les internautes critiquent la participation d’Hugo Clément à Fort Boyard

Il a beau s’être expliqué concernant ses motivations à participer à Fort Boyard, tout le monde ne l’a pas entendu de la même oreille.

Arrivé en tête des tendances sur Twitter dimanche matin, le journaliste est vivement critiqué par les internautes pour son apparition, incohérente selon certains avec son discours et les valeurs qu’il prône.

  • Dans de nombreux tweets, Hugo Clément est vivement décrié, notamment pour avoir fait l’aveugle en se mêlant à un programme aussi peu respectueux des droits des animaux.
  • Pour certains utilisateurs du réseau, le journaliste est prêt à mettre ses convictions de côté pour gagner en popularité.

Bien qu’il n’ait pas encore réagi aux différents messages postés, il y a fort à parier que cette mini polémique ne l’empêchera pas de continuer son combat.