Lolita Séchan : elle souffre de Covid chronique… ses fans sont avec elle, ils lui apportent leur soutien indéfectible !

La pandémie du coronavirus ne semble pas prête à connaître une fin de sitôt. Si elle a la réputation de s’attaquer aux personnes célèbres, elle n’a pas épargné Lolita Séchan, la fille de Renaud.

Aux dernières nouvelles, Lolita Séchan serait en train de souffrir de Covid chronique.

On se souvient que Lolita Séchan avait annoncé qu’elle était atteinte du en Mars dernier, peu avant que le ne soit rendu obligatoire. Si elle a ensuite fait savoir qu’elle allait mieux, la mère d’Héloïse était bien loin de se douter qu’elle n’est pas au bout de ses peines. En effet, ces derniers jours ne sont pas de tout repos pour elle. Lolita Séchan traîne encore quelques symptômes. La quadragénaire souffre de fatigue chronique et les choses semblent évoluer seulement de mal en pire. Sa consultation chez son médecin a conclu qu’elle souffrait une forme de Covid chronique. Lisez la suite de cet article pour en savoir plus.

View this post on Instagram

Comment ça mon sac à main n’est pas chic ? Vous l’avez eu, vous, le covid? Vous récupérez ? Je l’ai eu en mars, en rentrant en confinement, avec tous les symptômes très forts en dehors de la détresse respiratoire, même les trucs neurologiques chelou, j’ai été testée fin mai, 50% de taux d’anticorps. J’ai cru que l’été effacerait la fatigue, loin de là. Mon médecin me parle de forme de covid chronique. Sans plus être contagieuse pour les autres hein, pas de panique. Sympa cette nouvelle maladie. Je préférais les oreillons. Bref, courage à celles et ceux qui luttent encore contre cette merde. Portez vos masques, même si vous vous sentez forts, du moins pour protéger les autres. En attendant, je me balade avec mon urine dans un p’tit pot.

A post shared by Lola Séchan (@lolasechan) on

Une année bien compliquée pour la fille de

Un mois plutôt et plus précisément le 9 août dernier, Lolita Séchan fêtait ses 40 ans. C’est en ce jour mémorable que la fille de Renaud a décidé de faire un petit bilan sur sa vie en partageant un message émouvant sur son compte . Il faut reconnaître que l’année 2020 a réservé des surprises bien désagréables, et Lolita n’a pas échappé à la pandémie du Covid-19.

La mère d’Héloïse n’est pas encore sortie de l’auberge puisqu’elle revient encore sur ces moments douloureux. Elle se croyait être en pleine période de convalescence en espérant que les choses s’arrangeraient avec l’arrivée de l’été. Elle évoque l’impact négatif que la maladie a eu sur elle, notamment les détresses respiratoires, les problèmes neurologiques.

Des symptômes qui persistent encore

La fatigue qui l’accablait ne se dissipait pas. Si son médecin lui parle de Covid chronique, Lolita Séchan peut être rassurée sur le fait que cette forme de la maladie ne soit pas contagieuse. Même si ses proches sont à l’abri, elle prend des précautions pour s’exposer le moins possible.

View this post on Instagram

40 ans. J’aurais jamais cru que ce serait ça. Pour tout dire, petite, quand je m’imaginais à 40 ans, je me voyais déjà morte d’une appendicite chronique ou explosée sur une mine antipersonnel car j’aurais été reporter de guerre sauveuse de gorilles et un peu casse-cou. C’est raté. Je ne sauve que les guêpes dans la piscine mais au moins j’ai pas l’appendicite. Avec mes amis hier on parlait des enfants qu’on avait été. On se demandait s’il restait beaucoup de ces enfants en nous aujourd’hui. Je crois que dans le sandwich de ma nature d’adulte, il y a la couche de beurre enfant joyeuse, la tranche de jambon ado torturée, la rondelle de tomate jeune femme angoissée, l’œuf de la sauvagerie qui ne passe pas, le cornichon adulte épanouie dans le dessin. Manque plus qu’une bonne mayonnaise et je ferai un sandwich mangeable. Si vous avez perdu le fil c’est normal. En gros, 40 ans c’est peut-être un milieu de vie. Ça tombe une année bien pourrie. Et j’espère que la suite sera légère. Avanti !

A post shared by Lola Séchan (@lolasechan) on

C’est avec une pointe d’humour que la mère d’Héloïse affirme qu’elle préfère encore avoir des oreillons plutôt que de souffrir de cette maladie. Cela est bien compréhensible. Elle a conclu son poste en invitant les uns et les autres à respecter les gestes barrières notamment le port du masque de protection afin de se protéger soi-même et surtout pour protéger les autres.

Sur la qu’elle a partagée, elle était vêtue d’un pull violet, de son masque de protection ainsi que des lunettes de soleil. À son épaule était pendu un sac que ses fans n’ont pas manqué d’apprécier. Lolita Séchan tenait également en main un sac plastique destiné aux prélèvements biologiques. On y voit un reflet jaunâtre à l’intérieur. C’est ce détail qu’elle a expliqué en affirmant qu’elle était en train de se balader avec un pot contenant son urine.

Un véritable soutien de la part de ses fans

Cette année aura été très éprouvante pour Lolita Séchan. Déjà une fois victime de la maladie et aujourd’hui encore, les symptômes sont toujours présents. La mère d’Héloïse traverse de toute évidence une période difficile. Cependant, elle pourra toujours compter sur le soutien de ses fans. Ceux-ci lui avaient déjà apporté du réconfort lorsqu’elle avait annoncé qu’elle était atteinte du coronavirus.

Apprendre qu’elle en souffre toujours, les a poussé à lui adresser de nouveau leur soutien. Des dizaines de commentaires ont été faits sous le poste. Si certains lui souhaitaient du courage, d’autres lui demandent de rester forte et de guérir très vite. Ces messages de soutien feront certainement plaisir à Lolita Séchan.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.