Vacances d’été : catastrophe de plus en plus probable un reconfinement de 15 jours pour la France ?

Les vacances d’été vont-elles être gâchées par ce coronavirus ? Pour l’instant, la situation semble sous contrôle, il faut toutefois être vigilant.

Coronavirus
Source : capture Pixabay

La situation est toujours préoccupante pour de nombreuses zones en France comme en Bretagne ou dans la Mayenne. Les dernières informations montrent que le nombre de cas ne cesse de grimper. Il faut savoir que les d’été favorisent forcément le brassage des populations, il y a également les touristes qui peuvent arriver en masse à Marseille. Dans tous les cas, l’équipe d’ a pu réfléchir en amont à tous les scénarios afin de proposer des mesures adaptées à la situation.

Faut-il crainte un confinement général pendant les vacances d’été ?

Cette éventualité n’est pas possible au vu des déclarations du président de la République. Ce dernier lors de ses prises de parole a surtout évoqué un confinement localisé. Bien sûr, si les gestes barrières, le traçage des personnes atteintes, la distanciation sociale et le port du masque ne sont pas suffisants pour contrôler le virus, il y a de grandes chances pour que des scénarios plus stricts soient déployés.

  • Un confinement général serait désastreux pour la France qui est déjà impactée par une crise économique assez forte.
  • Ce sera donc un confinement localisé selon qui n’a toutefois pas évoqué avec des détails ce mode opératoire.
  • Nous pouvons envisager un confinement d’un quartier, d’une ville, d’un département ou d’une région, voire d’un foyer par exemple.
  • Si aujourd’hui, vous avez des symptômes du coronavirus, vous serez invité à passer un test et à être confiné chez vous pendant 15 jours.

Ce scénario pourrait alors être diffusé à une échelle un peu plus grande comme l’Espagne a pu le faire avec la Catalogne et la Galice ou encore l’Allemagne avec plusieurs cantons, voire l’Australie avec Melbourne. Cette dernière est confinée pendant six semaines à cause d’une explosion du nombre de cas. De ce fait, si un confinement localisé devait être envisagé, il serait sans doute de 15 jours pour être certain que la maladie ne puisse plus se propager. Bien sûr, si les cas continuent d’augmenter pendant ce confinement ciblé, la durée pourrait être allongée. Ce sont bien sûr des déductions réalisées à partir de ce qui peut se passer chez nos voisins, il faut alors prendre les données avec des pincettes.

Un confinement volontaire peut-il être efficace ?

Le scénario 3 commence à être critique comme a pu le révéler le Conseil scientifique aux côtés d’Olivier Véran. En effet, l’épidémie continue de se propager malgré toutes les mesures ainsi que les précautions prises à la fois par le gouvernement et les Français. Dans ce cas de figure, les personnes vulnérables sont invitées à se confiner volontairement. Une assistance pourrait alors être déployée afin de leur apporter une aide supplémentaire. Les populations en grande précarité seront aussi épaulées pour que les tests soient réalisés au plus vite et dans les meilleures conditions.

Vous savez désormais que le confinement général et absolu sera envisagé uniquement si toutes les étapes au préalable n’ont pas été positives. Nous serons finalement face à un scénario semblable à celui observé en mars dernier lorsque le virus n’était absolument pas sous contrôle. Pour l’instant, nous ne sommes pas à cette étape et heureusement, car les Français ne se revoient pas vivre un confinement total pendant plusieurs mois que ce soit pendant les vacances d’été, à la rentrée de septembre ou au cours de l’automne. Soyez donc vigilant et utilisez massivement le port du masque, le gel hydroalcoolique ainsi que la distanciation sociale.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.